Bar-sur-Aube : un prêt refusé qui fait craindre le pire chez Aube Bedding

Propriétaire, entre autres, de l’usine baralbine, le groupe Adova a vu sa demande de prêt garanti par l’État (PGE) retoquée. Il brandit le spectre de licenciements.

Source: www.lest-eclair.fr

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com